Sélectionner une page

Une ordonnance du 14 mars 2016 impose aux garagistes de permettre à leurs clients d’opter pour l’emploi de pièces issues de l’économie circulaire à la place de pièces neuves, dans le cadre de l’entretien et la réparation des voitures et camionnettes. Un récent arrêté précise qu’à partir du 1er avril 2019, « au niveau de l’entrée du public où le professionnel propose des prises de rendez-vous, un affichage clair, visible et lisible de l’extérieur, informe le consommateur de la possibilité d’opter pour l’utilisation de pièces issues de l’économie circulaire ».

Cet affichage indiquera la liste des catégories de pièces concernées ; une description des familles dont elles relèvent ; les cas dans lesquels le professionnel n’est pas tenu de proposer des pièces issues de l’économie circulaire (par exemple, présence d’un risque important pour l’environnement, la santé publique ou la sécurité routière). Les mêmes informations doivent figurer sur l’éventuel site Internet du mécanicien (source : Arrêté du 8 octobre 2018 relatif à l’information du consommateur sur les prix et les conditions de vente des pièces issues de l’économie circulaire dans le cadre des prestations d’entretien ou de réparation des véhicules automobiles).

 © Timour Aggiouri – Dossier Familial – novembre 2018